Les associations de consommateurs, ça sert à quoi ?

les associations de consommateurs : ça sert à quoi ?

Les enquêtes des associations de consommateurs auprès des entreprises

Loin d’être de simples acteurs menant les entreprises en justice, les associations de consommateurs se révèlent être des aides précieuses pour les consommateurs mais surtout des mines d’informations pour les professionnels pour gagner en conformité, conserver la confiance de leur client et posséder facilement des informations de références et de qualités ! 

Quelles sont les missions des associations de consommateurs ?

Au-delà d’un premier rôle préventif (oui, elles ne sont pas là que pour être méchantes, bien au contraire ! 👼 ), elles existent surtout pour sensibiliser. Si les médias les mettent en avant notamment pour des actions plus concrètes (attaque en justice, etc…), elles sont présentes pour trouver un équilibre entre les parties. Tant pour venir en soutien aux consommateurs qui s’estiment lésés lors d’un rapport avec un professionnel, que pour aider ce dernier afin de ne pas se mettre potentiellement ses consommateurs à dos. 

En outre, on distingue aussi d’autres tâches qui incombent aux associations : 

  • l’accueil du consommateur dans les antennes
  • la communication auprès du public
  • les enquêtes auprès des consommateurs (elles sont très utilisés par les marketeurs notamment)
  • et bien sûr, la défense des consommateurs en cas de litige (ce que nous allons voir dans le paragraphe suivant)

Comment peuvent-elles agir lors d’un litige ?

On distingue 4 actions possibles pour une association de consommateur afin de venir en aide : 

➡️ L'action si absence de litige = l’action préventive

Loin d’être la plus connue, elle reste la moins pénible pour l’ensemble des parties car elle ne fait pas intervenir la justice et vise une résolution d’un litige à l’amiable. On prendra l’exemple le plus courant de demander au professionnel, de la part de l’association, la suppression de clauses dites abusives sur certains contrats. Nous vous invitons à aller faire un tour ici pour un peu plus de détails à ce sujet et consulter un exemple de ce côté.

➡️ L’action si litige contractuel

Si, lors d’un litige, il n’y a pas d’infraction pénale (jugement au civil donc – petite explication de la différence par ici), les associations ne peuvent pas se substituer (prendre la place) du consommateur. On dit alors qu’il a seul intérêt pour agir. En revanche, les associations de protection des consommateurs peuvent intervenir dans la procédure pour demander la réparation du préjudice subi sur un ensemble de consommateurs ou pour appuyer les dires et revendications du consommateur ayant saisi la justice. 

➡️ L’action si infraction légale

Dans ce cas, les associations disposent d’un plus grand pouvoir. Elles ont alors la possibilité de réclamer des dommages et intérêts et/ou de demander au juge d’ordonner de cesser les pratiques illégales. 

⚠️ Ce type de demande ne peut être faite que si l’atteinte par ces pratiques nuit à un collectif de consommateurs (c’est-à-dire que cette action doit être à l’initiative d’un groupe de consommateurs et non pas d’un consommateur isolé).

➡️ L’action si demande de réparation conjointe

C’est l’une des actions les plus connues par le public et le plus souvent mise en avant par les médias. Elle permet à un collectif de consommateurs de mandater une association pour agir en leur nom pour demander réparation d’un préjudice devant la juridiction compétente. Ce préjudice doit être le fait d’un même professionnel envers plusieurs consommateurs.

Quelques exemples d’associations de consommateurs

Nous en citerons ici deux, particulièrement connues (mais comme on est gentil, vous pouvez retrouver toutes les autres 😁 ).

Logo UFC QUE CHOISIR

UFC Que choisir

Doyenne en Europe, l’association existe depuis 1951 (👵🏼 ) ! UFC Que choisir, c’est, entre-autre : 

  • Un comparateur de produits
  • Plus de 600 produits testés en continu
  • Des guides d’achat complets
  • De nombreuses lettres types pour toutes vos démarches
  • Des analyses économiques

Et tant d’autres choses à découvrir sur leur site !

60 millions de consommateurs

Détentrice du magazine du même nom rédigé par l’INC (Institut Nationale de la Consommation), l’association est née en 1970. Indépendante et soucieuse de conserver ce statut, sa force tient de son objectivité souvent saluée ! Elle se positionne comme une aide précieuse dans des domaines tels que les nouvelles technologiques ou l’environnement pour ne citer que ces 2 sphères.  Pour les découvrir en détail, foncez !

Logo 60 Millions de consommateurs

Loin d’être de simples acteurs menant les entreprises en justice, les associations de consommateurs se révèlent être des aides précieuses pour les consommateurs mais surtout des mines d’informations pour les professionnels pour gagner en conformité, conserver la confiance de leur client et posséder facilement des informations de références et de qualités !

Abonnez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *