En quoi mes CGV sont utiles ?

En quoi mes CGV sont utiles

“Les CGV, des lignes que personne ne consulte ?” Au contraire, on vous montre pourquoi !

Loin d’être anecdotique, les CGV, qui sont obligatoires, ne sont pas toujours rédigées avec sérieux. “Inutiles”, “peu ou pas consultées”, “sans réelle bénéfice pour le consommateur”, les qualificatifs peu glorieux sont nombreux. Pourtant, elles présentent un véritable intérêt, et pas seulement pour le consommateur. On vous explique ! 

Première raison de l'utilité de mes CGV

Gagner la confiance des consommateurs

L’intérêt premier réside dans le rapport au consommateur. Car avant de présenter un intérêt pour le particulier, c’est surtout vous, professionnel vendeur, qui y gagnez.

En effet, des CGV correctement rédigées garantissent, pour 15% des consommateurs, un taux de transformation supérieur. En clair : ils achètent sur votre site internet ! Et oui, ces clients, non-négligeables, prennent le temps de parcourir vos CGV avant de valider leur achat. L’absence de celles-ci ? Mauvaise rédaction ? Erreur ? Et c’est un client qui ne finalise pas sa commande chez vous ! 

On parle ici d’un sentiment de confiance : votre client se sent rassuré en parcourant des CGV conformes. Il a donc confiance en vous, en votre site et en son achat. Et loin d’être anecdotique, c’est un premier pas vers la fidélisation. C’est bien connu : plus on a confiance, et plus nous sommes tentés de réitérer nos achats au même endroit ! CQFD 😉

Appréhender sereinement les contrôles

Second intérêt et non des moindres : gagnez en confiance de votre côté ! Parce que oui, gagner la confiance de vos clients, c’est le nerf de la guerre, mais être confiant envers vos CGV c’est un véritable plus.

Deuxième erreur CGV

Pourquoi ? Car dans les 5 prochaines années, vous vous ferez contrôler ! Et surtout, il est possible que vous fassiez partie des 90 % de sites qui ne soient pas conformes (du coup, niveau sérénité, on est pas au top).

Sans aucun doute, vous connaissez les grands patrons du contrôle sur internet ? Nous avons nommé : la DGCCRF et la CNIL ! Nous vous invitons à consulter cet article, certains chiffres à leur sujet donnent le tournis. Des CGV conformes, ça ne permet pas d’éviter les contrôles, bien sûr, mais ça garantit de la tranquillité pour le professionnel vendeur. 

Troisième erreur CGV

Éviter les sanctions

Enfin, dernière chose, et pas des moindres : des CGV au top, ce sont des sanctions (souvent financières, reconnaissons-le) en moins. 

La DGCCRF, notamment, dispose de pouvoirs particuliers pour administrer des sanctions, qui varient sur une échelle de valeur à 3 points : 

  • sanction pédagogique
  • sanction corrective
  • sanction pénale ou administrative

Le but n’est pas la répression en soit, mais surtout la mise en conformité. Sachant que le manque de conformité des CGV est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € pour une personne physique et 75 000 € pour une personne morale (on le sait, ça pique !). Il existe, d’ailleurs, 5 grandes erreurs à éviter pour gagner en conformité. Elles concernent, entre autres, les mentions légales, les clauses abusives et le fait de ne pas porter à la connaissance du client les CGV. 

Loin de tenter de vous convaincre, c’est surtout une véritable mise en garde, une aide que l’on souhaite vous offrir en vous sensibilisant à l’utilité de CGV en bonne et due forme ! Rappelez-vous, de bonnes CGV, c’est 15% de consommateurs rassurés, des contrôles sans stress et des sanctions absentes ! 😉

Abonnez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *